déprécation


déprécation

déprécation [ deprekasjɔ̃ ] n. f.
• 1120; lat. deprecatio
Relig. Prière faite avec soumission, pour détourner un malheur, pour obtenir le pardon d'une faute.

déprécation nom féminin (latin deprecatio) Prière instante adressée à une divinité, à une personne afin d'obtenir une protection, une faveur spéciale.

⇒DÉPRÉCATION, subst. fém.
Prière faite avec instance et soumission pour obtenir le pardon d'une faute et détourner un châtiment :
Ah! quand Jésus clamait vers son Père : « Pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font » (...) une pareille déprécation d'agonie dut aller infiniment au delà de ce qui peut être conçu ou pressenti par les hommes ou par les Esprits des cieux.
BLOY, Le Salut par les Juifs, 1892, p. 54.
En partic. Prière adressée, au milieu d'un discours, à une divinité ou à une personne pour obtenir une faveur spéciale ou pour écarter un malheur.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1718 puis 1762-1932. Étymol. et Hist. 1re moitié XIIe s. deprecaciun « prière » (Psautier d'Oxford, CXXXIX, 7 ds T.-L.). Empr. au lat. class. deprecatio « action de détourner par des prières, action de solliciter ». Fréq. abs. littér. :5.

déprécation [depʀekɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Av. 1150, deprecaciun; lat. deprecatio « prière pour détourner un malheur », du supin de deprecari, de de-, et precari « prier, supplier », de prex, precis « prière ».
Didactique.
1 Relig. Prière faite avec soumission pour obtenir le pardon d'une faute.
2 Rhét. Supplication adressée brusquement dans un discours à une puissance divine ou humaine dont on attend une faveur. Obsécration.
REM. La paronymie avec imprécation, beaucoup plus courant, fait que le mot n'est guère compris.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Deprecation — (из английского языка) в программировании, некоторое указание нежелательности применения какой либо части программы, процедуры или языка программирования. Чаще всего используется какой либо стандартный для данного языка программирования или… …   Википедия

  • Deprecation — Dep re*ca tion (d[e^]p r[ e]*k[=a] sh[u^]n), n. [L. deprecatio; cf. F. d[ e]pr[ e]cation.] 1. The act of deprecating; a praying against evil; prayer that an evil may be removed or prevented. [archaic] [1913 Webster] Humble deprecation. Milton.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • deprecation — c.1500, prayer to avert evil, from M.Fr. deprécation, from L. deprecationem (nom. deprecatio), from pp. stem of deprecari plead in excuse, avert by prayer, lit. to pray (something) away, from de away (see DE (Cf. de )) + precari pray (see P …   Etymology dictionary

  • Deprecatĭon — (v. lat. Deprecatio), 1) Abbitte; 2) Fürbitte; 3) (Rhet.), Figur, wenn der Redner, statt mit Gründen zu wirken, sich bittweise an die Richter od. anderen Zuhörer wendet; 4) (Dogm., D. Christi), die hohepriesterliche Fürbitte Christi, s.d …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Deprecation — Deprecation, lat., Abbitte; depreciren, abbitten …   Herders Conversations-Lexikon

  • deprecation — index admonition, bad repute, condemnation (blame), contempt (disdain), contempt (disobedience to the court), criticism …   Law dictionary

  • déprécation — DÉPRÉCATION. s. f. Figure oratoire, par laquelle on souhaite du bien ou du mal à quelqu un. Il signifie aussi Une prière faite avec soumission pour obtenir le pardon d une faute …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Deprecation — Not to be confused with Depreciation. In the process of authoring computer software, its standards or documentation, deprecation is a status applied to software features to indicate that they should be avoided, typically because they have been… …   Wikipedia

  • Deprecation — (Roget s Thesaurus) >Negative request. < N PARAG:Deprecation >N GRP: N 1 Sgm: N 1 deprecation deprecation expostulation Sgm: N 1 intercession intercession mediation protest remonstrance PARAG:Deprecation >V GRP: V 1 Sgm: V …   English dictionary for students

  • déprécation — (dé pré ka sion) s. f. 1°   Prière faite avec soumission pour obtenir le pardon d une faute. 2°   Terme de rhétorique. Figure par laquelle on s interrompt au milieu d un discours pour demander aux dieux d écarter un malheur ou un danger. Par… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.